/  Messages  /  ENTRETIEN AVEC ALFONSO GIRALDO SAAVEDRA, PRÉSIDENT DE L’OMAEC À L’OCCASION DE L’ADHÉSION DE NOTRE ORGANISATION AU PACTE MONDIAL POUR L’ÉDUCATION
Messages

ENTRETIEN AVEC ALFONSO GIRALDO SAAVEDRA, PRÉSIDENT DE L’OMAEC À L’OCCASION DE L’ADHÉSION DE NOTRE ORGANISATION AU PACTE MONDIAL POUR L’ÉDUCATION

ENTRETIEN AVEC ALFONSO GIRALDO SAAVEDRA, PRÉSIDENT DE L’OMAEC À L’OCCASION DE L’ADHÉSION DE NOTRE ORGANISATION AU PACTE MONDIAL POUR L’ÉDUCATION

Au début du mois de juin, l’Organisation mondiale des anciens élèves de l’enseignement catholique a formalisé par une communication adressée à Sa Sainteté le Pape François, l’adhésion de l’Organisation mondiale des anciens élèves de l’enseignement catholique au Pacte mondial pour l’éducation.

Concrètement, quels sont les points de convergence pour qu’une organisation d’anciens élèves catholiques laïcs s’engage dans la croisade du Pacte mondial pour l’éducation ?

Sans aucun doute, la mission universelle de l’OMAEC est la défense des valeurs évangéliques et donc la dignité de la personne, comprise dans son sens le plus large dans le message du Seigneur Jésus, qui nous met au défi de nous considérer tous comme des enfants de Dieu.  Dans notre condition de laïcs engagés, nous partageons le rêve plein d’espoir d’éduquer les esprits prometteurs à partir du cœur, de renforcer la famille, de promouvoir la solidarité et le dévouement généreux envers les plus nécessiteux avec la grande responsabilité de diminuer les différences économiques, sociales, religieuses et culturelles existantes, en recherchant de réelles opportunités de changement pour les générations actuelles et futures.

Nous croyons également que l’éducation est un noble instrument de transformation de la personne et de la société. En effet, tous les membres associés de l’OMAEC en sont le fruit. Des millions d’anciens élèves de l’enseignement catholique dans différents fronts de la société à travers le monde, témoignent d’une formation basée sur les valeurs chrétiennes en essayant de rendre quelque chose des nombreuses bénédictions reçues.

En ce qui concerne le message adressé au Pape François, pouvez-vous partager avec nous quelques éléments du communiqué officiel ?

Il s’agissait d’un message bref et simple, avec un récit historique sur les origines de l’OMAEC, mettant en évidence la figure de son promoteur, saint Paul VI, lorsqu’en 1967, dans la période post-conciliaire, il a sauvé le rôle des laïcs au cours du “Congrès mondial de l’apostolat des laïcs”. Dans une autre partie, les objectifs du Pacte mondial, dont le but est totalement aligné sur la vision de l’OMAEC, ont été exaltés.  Dans un troisième aspect, nous avons réaffirmé en tant qu’organisation mondiale l’engagement de contribuer au développement intégral et durable des peuples et de leur environnement naturel, et enfin nous avons demandé la bénédiction apostolique de Sa Sainteté pour tous les anciens membres associés.

Entrega de carta en Nunciatura Apostolica de Colombia

Notre Secrétaire adjoint remet la lettre à la Nonciature Apostolique à Bogota -Colombie-.

Quel rôle a joué Monseigneur Luis Mariano Montemayor dans la “Lettre d’adhésion de l’OMAEC au Pacte mondial pour l’éducation” ?

Monseigneur Luis Mariano Montemayor est le nonce apostolique en Colombie. C’est par son intermédiaire, en tant que représentant du Saint-Siège dans le pays, que la lettre d’adhésion adressée à Sa Sainteté le Pape François a été envoyée. La Colombie a formalisé ses relations diplomatiques avec la Cité du Vatican au siècle dernier, en l’an 1922, de sorte que tant la lettre personnelle du président que le communiqué d’adhésion de l’OMAEC au Pacte mondial pour l’éducation ont été envoyés au Saint-Siège dans la valise diplomatique de la nonciature apostolique par la bonté de Monseigneur Luis Mariano Montemayor.

Quelles actions concrètes l’OMAEC mettra-t-elle en place pour contribuer au Pacte mondial pour l’éducation ?

La structure de l’OMAEC est constituée d’anciens élèves laïcs catholiques engagés, formés par plus de 11 congrégations religieuses, qui, avec la nouvelle présidence, ont pris diverses initiatives dans le but de donner toujours plus aux autres. Parmi eux, le secrétariat du Forum de la jeunesse vise à organiser les jeunes anciens élèves du monde entier pour les écouter et faire en sorte que le monde les écoute, pour les engager dans des programmes d’entrepreneuriat, ainsi que dans une formation continue à l’enseignement social de l’église et d’autres formations nécessaires au monde d’aujourd’hui. Nous espérons agir non pas comme de simples spectateurs, mais comme des acteurs d’une réalité à laquelle nous sommes confrontés et que nous entendons contribuer à changer, nous avons des anciens élèves engagés du monde entier, des hommes et des femmes professionnels qui apportent leur travail, leur temps et leurs propres ressources sans aucune récompense financière, seulement la satisfaction de contribuer à partir des qualités et des charismes reçus le désir de faire le bien, des anciens élèves, mûrs, préférés et fruit béni de l’éducation catholique au service de l’humanité.