/  Solidarité  /  urgence: MOZAMBIQUE
Solidarité

urgence: MOZAMBIQUE

urgence: MOZAMBIQUE

Mangunde est une région ou district, située à la périphérie de la région (Province) de SOFALA, dans le pays d’Afrique du Mozambique. Il a là une délégation de l’OMAEC (Organisation mondiale des Anciens Élèves des écoles catholiques) dont le Correspondant est M. Jose Zacarias. En collaboration avec la paroisse locale, il a développé plusieurs activités sociales, avec des interventions spécifiques pour les orphelins et les enfants vulnérables, les personnes âgées, les veuves, les malades du SIDA, les handicapés physiques ou mentaux. Cette région compte environ 15.000 personnes, principalement des femmes, dont une proportion importante sont monoparentales, c’est à dire, vivant séparées de leurs conjoints pour des raisons d’adversité. Le taux de chômage est alarmant, affectant presque toute la population qui survit d’activités agricoles et d’élevage d’animaux domestiques. Ces 3 dernières années ont été improductive en raison du manque de pluie et la société souffre comme jamais des conséquences désastreuses. Les gens ont tout vendu pour acheter de la nourriture.20160907_113219_opt

Cette situation de grave sécheresse a produit une famine généralisée et inquiétante. Cette attaque frappe brutalement les enfants, les femmes et les personnes âgées, qui sont les couches les plus vulnérables de la société. En conséquence, de nombreux enfants et adolescents ont quitté l’école et la maison. Il en résulte une augmentation de la mendicité, de la violence et des vols dans les communautés. De nombreux mariages ont éclaté. Entre autres situations très graves, de nombreux mariages et grossesses sont apparus de façon prématurée et inattendue.

Avec l’augmentation de la famine, on observe, en particulier au cours des derniers jours, le matin, la foule des enfants et des femmes âgées, équipés d’outils (houes …) qui effectuent des travaux de nettoyage, en échange de quelques céréales à manger. Nombre de familles ont cessé d’avoir le seul repas quotidien qu’elles avaient. Dans une totale insécurité alimentaire, elles consomment des aliments complètement “non humain” tels que des plantes sauvages, des tubercules, qui sont habituellement consommés par les animaux sauvages. Ces « aliments alternatifs » représentent un grand risque et un danger pour la santé et la vie, car la plupart d’entre eux contiennent des composants très toxiques, et sont hors du contrôle des structures de santé.fila

Campagne «La mer est faite de gouttes »

 La situation est très critique et lamentable car, dans le même temps, elle est associée à la plus forte inflation des 25 dernières années. Les prix des denrées alimentaires augmentent chaque jour. Les gens ont besoin d’aide et appellent à un secours urgent pour minimiser l’impact de cette calamité faite de divers cas de malnutrition aiguë et même de mort. Pour cette raison, et au nom de la population de Mangunde, je demande aux représentants de l’OMAEC de tous les pays du monde, que nous mettions en œuvre une campagne alimentaire de solidarité fraternelle (nourriture ou argent) appelée « la mer est faite de gouttes » qui peuvent être canalisées pour cette région, principalement dans les 3 prochains mois afin de sauver ces populations, où l’extrême pauvreté est visible à l’œil nu. Nous comptons sur votre coopération et votre aide.

 

NIB: 000100000013557360357

IBAN: MZ59000100000013557360357

SWIFT: BIMMZMXXXX

Banco: BIM – Moçambique

Titular: JOSÉ ZACARIAS