/  Messages  /  Nou connaissons ALFONSO GIRALDO SAAVEDRA
Messages

Nou connaissons ALFONSO GIRALDO SAAVEDRA

Nou connaissons ALFONSO GIRALDO SAAVEDRA

Alfonso Giraldo Saavedra, nouveau président de l’OMAEC, élu lors de l’assemblée générale du 28 novembre 2020

De nationalité colombienne, né le 5 juillet 1960. Il est marié avec deux fils. Il parle espagnol et italien.

Ancien élève du Collège salésien de Léon XIII de Bogota, promotion 1979.

Avocat diplômé de l’Université Santo Tomás de Bogota, 1988. Spécialiste en droit public comparé à l’Institut d’études européennes de Turin, Italie, 1990. Spécialiste en droit public, Université nationale de Colombie, 1993 Spécialiste de l’enseignement universitaire à l’Université Santo Tomás de Bogota, 2002. Magistère en droit pénal de l’Université Santo Tomás de Bogota, 2017 A exercé sa profession d’avocat dans le secteur public ; au Congrès de la République, comme conseiller et contractant et, au cours des 20 dernières années, au Bureau du Procureur général de la Nation, exerçant les fonctions de professionnel spécialisé, directeur et chef de la Division nationale des enquêtes de police judiciaire, Directeur de section du Bureau du Procureur de la ville de Santa Marta, Expert fiscal à la Direction nationale de lutte contre le blanchiment d’argent et actuellement dans le groupe spécial de l’affaire Odebrecht au Bureau du Procureur délégué à la Cour Suprême de Justice.

En parallèle avec son exercice professionnel, il a œuvré pendant un peu plus de 15 ans dans l’enseignement, en commençant dans un collège secondaire et passant par plusieurs universités du pays. Il assume son travail au sein des anciens élèves des Salésiens comme une vocation et cela depuis les années quatre-vingt. Il est actuellement président de l’Association des anciens élèves des Salésiens de la Province de Bogota. Correspondant de l’OMAEC en Colombie, il a été élu en octobre 2017 à Rome, président de l’UNAEC-Amérique, Union américaine des anciens élèves de l’éducation catholique, ce qui lui a donné le droit de devenir vice-président de l’OMAEC.