/  Messages  /  message de la CONFAEEC Argentine
Messages

message de la CONFAEEC Argentine

message de la CONFAEEC Argentine

logo aborto

Le comité directeur de la CONFAEEC – Confédération argentine des anciens élèves de l’enseignement catholique – rejette l’attitude des membres de la législature de Buenos Aires « Alors que la pandémie traverse le pays, et ayant des questions d’importance vitale, et que de nombreux travailleurs essentiels risquent leur vie pour en sauver d’autres, nous regrettons qu’ils aient consacré leur temps à approuver le protocole de l’ILE qui contredit les garanties constitutionnelles de l’être humain à naître. »

« Nous considérons que ce projet est immoral, illégitime et inconstitutionnel et qu’il donnerait un vernis de légalité à des milliers de meurtres. »

« Ceux qui se sont battus pour faire sanctionner ce protocole n’ont jamais pensé que si leurs mères les avaient avortés, ils ne seraient pas assis sur ces bancs qui leur ont été donnés par le peuple. »

« Nous accompagnons de nos prières les législateurs qui ont eu le courage de voter contre et ceux qui se sont abstenus de participer à un tel protocole. »

Que Dieu et le pays l’exigent !

Nous demandons à Jésus-Christ, source de toute raison et de toute justice, d’éclairer leur esprit et d’enflammer leur cœur d’un véritable amour de la vie.

María Teresa Acro                                           María Mercedes Tombaco

Président                                                                                                  Secrétaire général

(Soeurs Mercériennes)                                                             (Soeurs Ezclaviennes Argentines)

Commission de gestion :

Alú, Eduardo (Anciens élèves des frères maristes)

Vivares, Stella Maris (Anciennes élèves de Marie Auxiliatrice)

García Richard, Evangelina (Sœurs de Notre-Dame du Calvaire anciennes)

Marinoni, Hugo (Anciens pères salésiens)

Reginatto, Susana (Anciennes élèves de sœurs mercenaires)

Mariani, Nélida (Anciennes élèves de sœurs de la Mercédaire)

Durini, Santiago. (Anciens Lourdes)