/  Solidarité  /  LIBAN – Fête de l’Annonciation
Solidarité

LIBAN – Fête de l’Annonciation

LIBAN – Fête de l’Annonciation

L’Association Amicale des Anciens Élèves du Collège de l’Université Saint-Joseph et du Collège Notre-Dame de Jamhour est l’une des associations d’anciens d’établissements jésuites les plus prestigieuses et les plus actives au monde. Elle regroupe, parmi ses membres, plusieurs présidents de la République, présidents du Conseil des ministres, ministres, députés, patriarches, prélats, directeurs généraux, ambassadeurs, présidents d’associations, présidents de conseils d’administration, artistes, hommes de loi, de finances, de sciences, de lettres et de pensée qui ont marqué l’histoire du Liban.

Vivant dans un pays mixte où coexistent chrétiens et musulmans, l’Association a toujours œuvré pour un dialogue franc et sincère entre les différentes composantes de notre nation, ainsi que pour un rapprochement des cœurs et des esprits. Sa Sainteté feu le pape Jean-Paul II a très bien compris l’importance de notre pays dans cet Orient à majorité musulmane, le qualifiant de « pays-Message » et lui consacrant une exhortation apostolique, publiée le 10 mai 1997.

Dans ce cadre, la commission spirituelle de l’association a organisé, depuis 2007, chaque 25 mars, jour de la Fête de l’Annonciation, des rencontres spirituelles islamo-chrétiennes en l’église Notre-Dame de Jamhour, des pères jésuites, autour de la Sainte Vierge, sachant que Marie tient aussi une place de choix dans l’Islam.

Les deux initiateurs principaux de ces rencontres sont :

M. Nagy el-Khoury, Secrétaire Général de l’Amicale des Anciens Élèves de Jamhour ; Président de la Fédération Libanaise des Anciens Élèves des Écoles Catholiques et Vice-Président de OMAEC, qui a toujours œuvré au dialogue islamo-chrétien et rêvé qu’un jour musulmans et chrétiens des différentes communautés puissent prier ensemble. Nagy y primer ministroIl est l’organisateur de la cérémonie centrale à Jamhour et le coordinateur des événements périphériques.

Cheikh Mohamed Nokkari, juge auprès du Tribunal charei de Beyrouth et ancien directeur général de Dar el-Fatwa pour les musulmans sunnites, qui a toujours cru que Marie pouvait jouer un rôle de dénominateur commun entre musulmans et chrétiens.

Chaque année, témoignages, prières et chants font de cette rencontre un événement national retransmis en direct par plusieurs télévisions et suivi par des centaines et des centaines de milliers de téléspectateurs au Liban et dans le monde.

Vu le grand succès connu par ces rencontres qui ont pris de plus en plus d’ampleur, les organisateurs ont été encouragés à demander au gouvernement de consacrer le 25 mars, Jour de la Fête de l’Annonciation, jour de Fête Nationale.LOGO ANUNCIACION DE LA VIRGEN La décision courageuse a été prise le 18 février 2010, par le Conseil des Ministres, présidé par SEM. Saad el-Hariri, qui en a fait un jour chômé pour avoir plus d’impact sur l’ensemble des citoyens.

Ainsi, le Liban aura pavé la voie à un vivre ensemble à la recherche de ce qui unit, non de ce qui divise. Et la Sainte Vierge, honorée aussi bien par les chrétiens que par les musulmans, est une figure qui unit ses enfants dans l’amour et le respect.