/  Solidarité  /  MOI, JE PEUX – Laudato Si’
Solidarité

MOI, JE PEUX – Laudato Si’

MOI, JE PEUX – Laudato Si’

Cher(e) ami(e) :

Nous voulons t’inviter à connaître et participer au projet « JE PEUX ! » que quelques Institutions avons conçu avec illusion et compromis pour répondre aux défis que l’Encyclique LAUDATO SI’ nous propose pour les enfants et les jeunes. C’est sur eux qu’on trouve l’espoir d’une nouvelle humanité. Le Pape François attend avec beaucoup d’illusion, les réponses et les actions de tous les enfants et jeunes, catholiques ou pas.laudato-si-marko-vombergar-1440x6001

Aux derniers temps et depuis multiples instances, nous sommes invités à favoriser une bonne éducation, faisant plus d’attention à l’apprentissage et mettant les enfants et les jeunes au centre de tout ce processus éducatif. Donc, en regardant le monde à travers leurs propres yeux, ils pourront identifier, connaître et se plaindre de ce qui se passe chez eux et dans leurs réalités; et que, d’une façon critique, créative et collaborative ils arriveront à proposer des changements nécessaires pour améliorer leurs vies, celle de leur société et leur écosystème, créant ensembles des projets de changement et les mettant en pratique.

Nous vous offrons cette GUIDE PÉDAGOGIQUE, intitulé «Je peux ! Les enfants et les jeunes font face au défi de LAUDATO SI’: Le soin de la maison communale». D’une façon brève et facile, on décrit et signale les pas à suivre pour créer entre tous des milliers de projets de changement joués par les enfants et les jeunes, que ce soit dans les écoles du monde, aux groupes de catéchèse ou dans les rencontres formelles ou informelles de jeunes. Il s’agit d’une invitation pas seulement pour les croyants ni pour les écoles catholiques du monde, bien au contraire, elle est dirigée vers tout le monde, peu importe la religion, la race, l’âge, le territoire, le genre, etc. Nous pouvons et devons travailler ensemble, pour accomplir les défis de LAUDATO SI’ et ceux des Objectifs du Développement Durable, validés par l’ONU en 2015.MOI,-JE-PEUX_FR

Ce qui compte, c’est de TRAVAILLER ENSEMBLE, avec un outil qui garantit un rôle principal et une prise en charge des enfants et des jeunes, qui puissent d’une façon autonome et critique: sentir, prendre pitié et conscience de qu’ils peuvent changer leurs réalités; imaginer une solution possible et la réaliser; agir avec décision et engagement et la partager avec les autres. Comme ça, la méthodologie de Design For Change nous facilite ce procès et nous permet de partager les projets et nous inspirer les uns aux autres; générant dès lors un réseau mondial de petits changements qui transformeront le monde et la société, en les faisant plus humains et durables.

Les enfants et les jeunes, avec leur originalité et créativité, libres de responsabilités et corruptions, d’intérêts égoïstes ou matériels, marqueront le chemin à suivre pour faire pousser un monde plus humain, juste, respectueux avec la diversité, l’intégration sociale et environnementale; en soignant la maison communale et éradiquant la pauvreté; en construisant une culture de rencontre, de justice et de paix.

  • ADDITIONNONS DES PARTENAIRES ET DES SOUTIENS AU PROJET. NOUS COMPTONS SUR TOI!

Que personne ne se sente exclu! Ce projet que nous vous présentons en humilité est ouvert et collaboratif d’une manière que tout le monde puisse se sentir impliqué. L’Office international de l’Enseignement Catholique (OIEC); la Commission de l’Éducation de l’Union de Supérieurs Généraux (USG) et de l’Union Internationale des Supérieures Générales (UISG); les Scholas Occurrentes; l’Organisation Mondiale des Anciens élèves de l’Enseignement Catholique (OMAEC) et le mouvement international méthodologique Design For Change, ils joignent ses efforts pour le bon succès de l’initiative.

Sans doute, de nombreux organismes et institutions s’incorporeront sur le chemin. Vous êtes invités à autonomiser les enfants et les jeunes et à créer avec eux. Vous êtes bienvenus car chacun d’entre nous a quelque chose pour apporter à ce projet. Soyons un, travaillons ensemble et soyons complétés les uns par les autres avec respect et admiration; donnons la parole et la possibilité de décision aux enfants et jeunes, faisons-leur confiance et laissons-nous surprendre par eux.

Nous espérons que cette liste initiale augmente sans arrêt en sachant avec certitude que personne n’est plus importance qu’autre dans ce projet. Les défis sont aussi importants et généreux que nous avons besoin de la participation de tous.

  • COMMUNIQUONS ET DIFFUSONS LA GUIDE PÉDAGOGIQUE À TRAVERS DE NOMBREUX MOYENS DISPONIBLES. RÉUSSISSONS LA PLUS GRANDE PARTICIPATION.

Nous vous invitons aussi à étendre cette initiative en faisant parvenir la présente GUIDE PÉDAGOGIQUE à tous les organismes et forums éducatifs, enseignant(e)s, animateurs(trices) et directeurs(trices) des différentes institutions éducatives qui se trouvent à votre charge ou auxquelles vous avez accès. Encouragez-les à y participer et à utiliser de plusieurs moyens de communication disponibles. Affichez cette guide sur vos sites et diffusez-la par mail, réseaux sociaux propres ou coopératifs. C’est très important de réussir la participation et l’implication pour que notre but convient au plus grand nombre possible d’enfants et de jeunes du monde entier.

  • UNE NEWSLETTER DU PROJET «JE PEUX !» VA NOUS ACCOMPAGNER PENDANT CE PROCÈS.CNS_Laudato_Si_final

Chaque deux mois, nous vous parviendrons une newsletter qui nous servira de véhicule d’information par rapport au fonctionnement et avancement du projet. Dans cette newsletter on vous communiquera quels types de projets se réalisent et dans quels pays; quels nouveaux collaborateurs et appuies se rajoutent; des orientations seront données et des doutes ou possibles difficultés se résoudront; nous y donnerons la parole aux organismes qui vont nous motiver à participer.

José Ramón Batiste, Secrétaire General OMAEC